Coopérative des savoirs

Confinement, déconfinement, couvre-feu, reconfinement, la Covid 19  n’en finit plus de détruire nos vies et à tout le moins de perturber la vie sociale, économique et culturelle.

Dans l’édito qui accompagne la plaquette 2020/2021 de l’Archipop-MJC nous écrivions : « cette crise replace au cœur des débats les enjeux de solidarité, d’échanges, de mutualisation des savoirs, de vivre ensemble. Imaginons des solutions nouvelles et partageons ensemble de nouvelles initiatives afin de bâtir des jours meilleurs ».

 

Alors, oui, l’Archipop-MJC touchée dans toutes ses activités est, elle aussi, confinée. Mais elle ne se résout pas à baisser les bras, elle n’est pas à court d’idées.

Ainsi, par exemple, dans le cadre de la Coopérative des savoirs, elle vous propose d’ouvrir une ou plusieurs pages « culture » via la NewsLetter : vous avez aimé un livre, une chanson, une peinture, n’hésitez pas à partager … par un article.

Pour commencer dans la rubrique « Lire » nous vous présentons « les poèmes de la bombe atomique » de Tôge Sankichi et dans la rubrique « Musique », « Les Fatals Picards »

 

A vos plumes, envoyez vos articles à la MJC

 

Avertissement

 

Présenter un livre, une œuvre culturelle en général, c’est bien évidemment partager une émotion, un sentiment, une opinion… par conséquent c’est faire preuve de subjectivité.

Ce qui peut plaire à l’un peut déplaire à l’autre…

Mais quelle meilleure objectivité que faire preuve de subjectivité à la simple condition de respecter les faits et de ne pas les déformer pour appuyer telle ou telle thèse.

Exercice difficile où l’on peut se sentir blessé et où l’on aurait tort de l’être, car il ne s’agit là que de la liberté d’expression

De cette subjectivité naît la confrontation, le débat qui forme à la citoyenneté.

Par conséquent confrontons, en sachant que toute contribution n’engage que son auteur et lui seul tout en ouvrant le champ de la connaissance à tous.

« Ni rire, ni pleurer, comprendre » comme l’écrivait Spinoza.

 

« Une immense sensation de calme », de Laurine Roux ( Folio, 6,9euros). Où et quand ? Ne cherchez pas et laissez-vous dépayser par ce livre. Une histoire fantastique au milieu d’une nature plus qu’hostile, dans une communauté humaine ravagée et hantée par des guerres. Mais aussi une histoire d’amour, une fable sur la vie et la mort.  Le premier roman d’une professeure de lettres a reçu le prix Révélation 2018 de la Société des Gens de Lettres Révélation 2018. Il est aujourd’hui disponible en collection de poche. Quelle imagination ! quelle écriture ! On attend avec impatience son prochain roman « Le Santuaire » dans la même édition !

Eleinad.

(Editions Les Arènes- France Inter, 20 Euros). Cette journaliste pose la même question à diverses figures de femmes. Elles sont écrivaines, chirurgiennes, journalistes, philosophes, anciennes ministres, ingénieures, photographes, éditrices, entraineuses de tennis, communicantes, et même rabbines ! Quelle question ?  « Etes-vous une femme puissante ? ». Puissante ? Qu’est-ce qu’on peut entendre par là ? Et chacune déroule sa vie, ses combats…

 

 

Ce petit livre a reçu le Prix Renaudot des lycéens. Mais attention,  ce n’est pas une histoire légère. Un père chasseur et tyrannique, une pauvre mère terrorisée, une petite fille comme les autres (ou presque),  un drame, et un frère qui peu à peu déjante et se retrouve du côté sombre. Un roman très sombre qui se lit comme un « thriller ». On vous épargne la fin !

 

 

Le mardi, 4 août 2020, une gigantesque explosion détruisait le port de Beyrouth et une partie de la capitale s’ajoutant à la crise économique dramatique que connaissait déjà le Liban.

Ce qui apparait le plus, pour beaucoup de Libanais, c’est que cette explosion et la crise économique expriment la faillite du système politique confessionnel dont la corruption et le clientélisme sont les moteurs.

Lire la suite…

« Mémoires » de Karol Modzelewski,  ce livre, qui n’est paru
en France qu’en 2018 (Editions de la Maison des sciences de l’homme),
n’est pas neutre.

En effet, en le lisant c’est la vie d’un combattant resté fidèle à ce
pourquoi il s’était engagé dès sa prime jeunesse qui passe sous nos
yeux, un homme engagé toute sa vie

Lire la suite…

Les Fatals Picards

Il y a quelques années un ami avait écrit un joli texte sur les « Fatals Picards » qu’il m’avait fait parvenir. Je me permets de le reproduire ci-dessous tant il est vrai qu’il n’a pas perdu de son intérêt. Il ne m’en voudra pas.

Lire la suite…

Il est des livres qui se lisent comme la Bible, la Thora, le Coran…pour les croyants.

Religieusement, avec respect et émotion.

Poèmes de la bombe atomique est de ceux-là.

Lire la suite…